Spoiler Alert : Ayli, Eternal Pilgrim

La série continue avec Ayli, Eternal Pilgrim !


1451495470

Alors que je n’avais pas prévu d’en parler au départ, je me suis résolu à en dire un mot avec les cartes communes/unco sur la requête d’une lectrice (ou un lecteur en fait, concrètement je ne sais pas) (que ne ferait-on pas pour ses beaux yeux n’est-ce pas ? ) Finalement, j’ai trouvé ça infuste de ne pas en faire un article complet : pour une fois que quelqu’un se bouge pour énoncer ses désirs, et moi je ne lui fais même pas un demi-article ? Scandaleux, tout simplement.


Remettons nous de bonne humeur. Le gros avantage d’Ayli, c’est qu’elle va s’analyser hyper bien selon le schéma classique. Aussi on commence, comme toujours, par le coût de mana.  Un blanc, un noir. CCM 2, c’est toujours très sympa. Dans le format actuel, tous les gros sorts coûtent 3 ou 4, avoir un bon filler pour la curve à 2 c’est toujours un plus très appréciable. Cependant, il faut dire ce qui est : WB, c’est pas facile à avoir tour 2. Les decks qui jouent ces couleurs là sont pourtant loin d’être rares : Abzan, Mardu, Esper et Dark Jeskaï sont tous des decks très décemment représentés. Seulement ils appuient en général beaucoup sur leur(s) ouleur(s) complémentaire(s), ce qui fait que même si c’est loin d’être impossible à faire, ce n’est pas tujours très facile. En particulier, impossible d’enchainer Warden into Ayli dans Abzan par exemple (enfin presque: Llanowar Wastes into Plains marche). En Modern toutefois, ce prix semble être acceptable et facilement payable tour 2, parole de joueur de Tokens.

Ayli doit donc être forte sur la curve, mais aussi plus tard dans la partie au cas où les terrains feraient des leurs en début de partie.


Son body est des plus agréables. Hm dans ma tête ça sonnait pas de la même façon… Bref 2/3 pour 2, techniquement, le Vanilla Test est validé : on la compare au tristement célèbre Grizzly Bear, et si elle est meilleure, ben elle valide. Ici ce n’est pas très évident, car le Grizzly ne demande qu’un seul mana coloré. Ayli en demande deux. Seulement 2/3 Deathtouch, en termes de physique pur, c’est une bonne affaire, même pour deux couleurs.

Deathtouch est un de mes pêchés mignons. Pour moi, la meilleure carte de Magic (ou presque) c’est Typhoïd Rats. 1/1 Deathtouch pour 1. Ca n’attaquera jamais, mais alors qu’est ce qu’est lourd ! Seulement faut pas rêver : ça, c’est pour le Limité. Le construit a des exigences autrement supérieures. Les removals sont légions et s’utilisent sans remord sur les petites bêtes. Or malheureusement, même si la différence entre 2 et 3 d’endurance est significative en Stnadard, elle est quand même très facile à gérer (notamment en Modern où elle va se prendre tout ce qui lui passe sous le nez). Il est vraisemblable que ses phases d’attaques soient très limitées, et que même si elle passe, elle n’inflige finalement pas grand chose. Toutefois, au vu des choses, elle semble être strictement meilleure (mais de peu) que Heir of the Wilds.


Et maintenant, voyons les capacités non-combat. Il y en a deux.

La première demande un mana générique et le sacrifice d’une créature pour gagner de la vie. Cette capacité est très problématique en soi, car elle génère du CDA et demande du mana pour le faire. Evidemment, vous n’allez pas l’activer n’importe quand : vous allez vous en servir majoritairement pour tirer un peu de valeur de vos créatures ciblées par des removals. Mais du coup, l’impact de cette capacité là est quasi-nul. On peut noter qu’il s’agit d’un « sacrifice outlet », c’est à dire d’un moteur à sacrifice. Toutefois, contrairement à Nantuko Husk, ce sacrifice demande aussi du mana, plaçant Ayli assez loin derrière les anneries qu’une Husk fera et du chaos qu’elle répendra sur la table. Toutefois, c’est bon à garder à l’esprit si vous sentez que vous avez absolument besoin d’un cinquième moteur à sacrifice dans votre deck (un indice : la plupart du temps, non). Evidemment, on peut creuser des synergies avec d’autres cartes (nominativement Hangarback Walker), mais ça reste souvent situationnel malgré tout.

La deuxième demande trois manas, encore un sacrifice, et surtout… 30 PV. La capacité vaut lle coût, en soi : exiler un permanent non-terrain pour 1WB et une carte à vitesse éphémère, c’est mieux que Vindicate. Seulement cette condition de 30PV est très très dure à atteindre. En Standard, il faut dire ce qui est, on ne l’atteindra pas, et non ce n’est pas la première capacité qui va nous permettre d’y arriver. En revanche, en Modern, le deck Martyr Life peut facilement atteindre des totaux de PV exhubérants, et il n’est pas rare de le voir dépasser les 30 PV très tôt dans la partie (même si ce plan de jeu là a tendance à partir en cacahuète très régulièrement aussi). Alors que certaines versions splashent noir pour Orzhov Charm, Ayli sera vraisemblablement une motivation supplémentaire pour ce splash. Notez bien que dans ce deck-là, il y a soit des  1/1, soit des 48/48. Donc étant donné que vous ne voulez pas sacrifier vos 48/48, et que sacrifier vos 1/1 ne va pas vous rapporter beaucoup de PV, c’est vraiment uniquement pour sa deuxième capacité (et son body de chieuse) qu’elle intègrerait ces builds. Par là donc, elle n’est utile quand quand tout va à peu près bien. Est-ce de l’overkill? Je pense que dans plusieurs situations oui : si elle peut activer sa capacité contre Jund, c’est que Martyr a pris une avance non négligeable et qu’il peut se contenter de le maintenir sans jouer Ayli. En revanche, je peux parfaitement imaginer des scénarii où Ayli peut jouer les pompiers de service, notamment contre Splinter Twin, car elle sera très difficilement contrée si elle tente d’empêcher un départ en combo. Cela dit, si Splinter Twin est infoutu de gérer une 2/3 légendaire avant de partir en combo, c’est que je suis abbé.


Disclaimer: avant de continuer, je tiens à dire dès maintenant que Martyr Proc est un des decks pour lesquels j’ai le moins d’estime du Modern, et que chercher à l’améliorer c’est vraiment pas facile quand on a cet état d’esprit !


On a vu pas mal d’utilisations théoriques des capacités de la carte, et la conclusion que j’en tire, c’est que :

  1. 2/3 Deathtouch pour 2, c’est bien en Standard, pas vraiment en Modern.
  2. Sa première capa  est un exemple royal d’inutilité.
  3. Sa deuxième capa ne s’utilisera qu’en Modern et frôle l’overkill.

Alors du coup il faut lui trouver des maisons. En Modern, le build semble assez facile à deviner :

Martyr Life

21 Terrains

4 Marsh Flats
2 Godless Shrine
2 Mistveil Plains
13 Plains

28 Créatures

4 Ajani’s Pridemate
2 Ayli, Eternal Pilgrim
3 Martyr of Sands
4 Ranger of Eos
4 Serra Ascendant
3 Soul Warden
4 Soul’s Attendant
4 Squadron Hawk

11 Autres Sorts

4 Path to Exile
3 Spectral Procession
1 Orzhov Charm
3 Honor of the Pure

Sideboard

2 Erase
2 Ghostly Prison
2 Leyline of Sanctity
2 Thoughtseize
3 Stony Silence
4 Spellskite

Bon j’ai pas grand chose à dire sur la liste, elle fait ce qu’elle dit : elle remballe sur Infect, et fait chier tout le reste du monde. Peut être qu’Ayli aurait plus sa place en side, mais çça je n’en sais rien.

En Standard, c’est une autre histoire. Comme on l’a vu, pour une fois, ce ne sont pas les maisons qui manquent pour cette carte. Je vais toutefois enlever Abzan de l’équation. Même s’il est vrai que l’archétype cherche depuis quelques mois un remplaçant à Hangarback Walker dans le slot à 2 (Heir of the Wilds n’ayant finalement convaincu personne), Ayli est une aubaine réelle pour le deck. Toutefois, j’ai souligné l’impossiblité (ou presque) d’enchaîner Warden avec Ayli, et je pense que c’est un point négatif significatif. Cependant, il ne faut pas penser que ce soit très grave non plus : tour 1 Warden, tour 2 level up est une très bonne idée en attendant de stabiliser un peu plus sa base de mana. Du coup, je vais enlever Abzan de la liste, mais uniquement pour cet article. Ayli connaitra sans doute du succès, au moins temporaire, dans Abzan.

A côté de ça LSV a défendu son inclusion dans Dark Jeskai, liste à l’appui. Son raisonnement réside surtout sur le fait que DJ ait besoin de 2-drops, mais n’a pas nécessairement envie d’avoir Soulfire Grandmaster tour 2. En soi, le raisonnement n’est pas bête, mais de là à justifier l’inclusion de la Kor…Bref si vous voulez son article, c’est ici.

Du coup, si on oublie Dark Jeskai et Abzan, il reste quoi? On voit mal Rally se prostituer à ce point pour avoir un cinquième moteur à sacrifice, en revanche, je vois bien Ayli compléter Hangarback Walker dans Mardu Tokens. Avec l’aide du Boucher de la Horde, de Pia et Kiran Nalaar et d’une horde de removals, elle semble bien se poser dans le thème. Et puis eh, si ça se trouve, Sorin lui permettra une fois tous les 36 du mois d’activer sa deuxième capacité…

Mardu Tokens

26 Terrains

4 Bloodstained Mire
1 Canopy Vista
1 Cinder Glade
2 Mountain
2 Needle Spires
2 Plains
4 Shambling Vent
2 Smoldering Marsh
1 Swamp
3 Windswept Heath
4 Wooded Foothills

16 Créatures

4 Hangarback Walker
2 Goblin Dark-Dwellers
2 Pia and Kiran Nalaar
2 Ayli, Eternal Pilgrim
2 Soulfire Grand Master
4 Butcher of the Hord

18 Autres Sorts

4 Crackling Doom
3 Duress
4 Fiery Impulse
2 Kolaghan’s Command
2 Sorin, Solemn, Visitor
2 Murderous Cut

Sideboard

2 Erase
2 Ghostly Prison
2 Leyline of Sanctity
2 Thoughtseize
3 Stony Silence
4 Spellskite

La liste n’est pas dégueu, mais est très loin d’être optimale.


Le vrai problème de cette carte, c’est qu’on est dans le flou sur la portée réelle d’une 2/3 Deathtouch dans le format. On se doute que ce n’est pas ultime, mais on a peur de sous-estimer le Typhoïd Rats. C’est purement psychologique : je ne veux pas être le premier à perdre contre Typhoïd Rats parce que je serais ridicule. Il y a d’autres decks et cartes comme ça à travers l’histoire de Magic, mais j’ai peur que finalement, le jour où tout le monde se rendra compte qu’une 2/3 Deathtouch légendaire ça se gère vite fait bien fait, elle va ressombrer dans l’oubli.

Et voilà c’est tout pour cet article, qui finalement était plus dense que ce que je ne pensais ! Merci Meyram pour m’avoir incité à l’écrire ! Et à tous les autres, n’oubliez pas de suivre son exemple et de m’aider à choisir les cartes à analyser ! Là, je n’ai prévu de parler que de Eldrazi Displacer et Linvala the Preserver avant de passer en revue les communes/unco les plus intéressantes, mais n’hésitez pas à me dire si j’ai oublié une rare ou s’il y a une unco que vous voudriez particulièrement voir ! Moi ça me facilite le travail, et vous vous l’appréciez plus, c’est gagnant-gagnant. Vous pouvez trouver comment me contacter ici.

Mais c’est tout pour aujourd’hui, alors la bise !

Publicités

Une réflexion sur “Spoiler Alert : Ayli, Eternal Pilgrim

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s