Bilan de Tournois : Standard et Modern à Colombus

Parlons un peu du deuxième SCG Open Series de la saison en Standard. C’est important car étant le deuxième tournoi majeur de la nouvelle ère, ça nous permet de voir, connaissant le point de départ du format, ses premières tendances évolutionnaires. On parlera aussi brièvement de l’évènement Modern qu’il y a eu en parallèle du Main Event.


 

Je m’excuse pour mon silence radio ces derniers temps. Je sais bien que je ne vous dois rien, mais autant vous le dire tout de suite : c’est un passage à vide momentané. Je reste aussi actif que possible en Magic, c’est juste que j’ai d’autres obligations de la vie à côté. Ca se calmera, bientôt j’espère. D’ici la fin de la semaine je pourrai reprendre un peu le rythme de croisière. Et je pourrai reprendre Moudou this Brew si tant est que j’ai de la participation.

Bref, trêve de morosité, parlons de cartes. Et la carte qui se positionne clairement comme la plus importante du format, c’est celle-ci :

022

En effet, si on regarde le métagame de l’Open de SCG à Colombus (Ohio), ça ressemble à ça :

MétaCol

Rally est largement leader en termes de représentations. Mardu Green et RB Dragons se disputent la deuxième place, reléguant les diverses variantes d’Abzan, Esper, RDW et Ramp au rang de faire-valoir.


 

Comment est-ce que ça a évolué par rapport à la semaine dernière ? Et bien si Rally a tenu son rang, ce qui donne cette impression de domination est surtout la chute dramatique d’Abzan. Blue Abzan a récupéré pas mal d’adeptes par rapport à la dernière fois, la faute à la bonne publicité donnée par Willie Porges et la hype dont Reflector Mage bénéficie chez les joueurs SCG. C’est vrai qu’en sommant les deux types d’Abzan, on a effectivement le deuxième deck le plus joué (mais on reste loin derrière Rally, contrairement à la semaine dernière). En soi d’ailleurs, les stratégies ne sont pas spécialement différentes, même s’il est vrai que Blue Abzan met largement plus l’accent sur le Tempo.

A côté de ça, Mardu Green a connu une belle ascension. Crackling Doom, Anafenza, Siege Rhino et Goblin Dark-Dwellers est une combinaison redoutable pour beaucoup de decks du format. Ajoutez à ça Kalitas et Arashin Cleric en side, et vous commencez à enfoncer les clous dans pas mal de cerceuils. Est-ce que le deck est fondamentalement meilleur qu’Abzan Aggro ou Blue Abzan ? Dur à dire, mais dans un environnement dominé aussi largement par Rally, je pencherais surtout pour Abzan Aggro. Toutefois, GM (Green Mardu) a l’air d’avoir un léger avantage dans le MU… A méditer donc.

RB Dragons a également connu une ascendance forte. On avait déjà remarqué sa présence dans le Top 8 du SCG d’Atlanta la semaine dernière, mais ce qui a surtout été remarqué à ce moment là, c’est la vulnérabilité aérienne de Rally. Dragons étant un deck très agressif et disposant de beaucoup d’évasion, c’est un des rares jeux à pouvoir regarder Rally dans les yeux dès la G1. Il dépasse Abzan d’une bonne tête dans la catégorie. Toutefois, hormis ce MU positif très intéressant actuellement, le deck dispose aussi de grosses lacunes, contre Atarka Red nominativement. A voir s’il peut survivre à l’épreuve du temps.

Puisqu’on en est à parler de decks qui perdent contre Atarka Red, parlons du « grand » absent du Day 2 : Prowess ! Avec un seul exemplaire représenté en Day 2, c’est un des archétypes à avoir connu la plus grosse chute de la semaine. La semaine dernière, j’avais évoqué mon scepticisme quant à ce deck qui était incapable de tenir sur la défensive et qui attaquait moins bien qu’Atarka Red. Il semblerait que les gens aient compris le message, et que le MU Rally, qui a l’air assez violent si on n’a pas les Dispel MD, l’ont relégué au placard. Est-ce qu’il fera un retour sur un field aussi vaste qu’un GP ? Mouais, à voir. Mais l’unilatéralité du MU contre Atarka Red est rhédibitoire pour un deck qui finalement veut faire la même chose que son Némésis.

Parlons-en, d’Atarka Red ! Lui aussi a connu une certaine chute. Avec deux représentants en Day 2 (et un RG Landfall…), c’est bien peu pour un des rares RDW qui a su résister à l’épreuve du temps dans un même format Standard. Pourquoi ? Vraisemblablement parce que le plan de jeu a changé. Avec l’arrivée de Reckless Bushwacker, le deck s’est mis à accentuer la pression du plan Tokens, avec Hordeling Outburst et tout ça. Or, ce changement se fait au dépend de la combo qui maintenait le deck en vie. A la manière d’un deck Splinter Twin en Modern, RDW avait la capacité d’instantanément gagner une partie si l’adversaire s’exposait trop. Evidemment, tout le monde respecte encore la combo. Mais si vous ne la piochez pas, ça ne sert à rien, à la fin, de faire peur à l’adversaire. De plus, la vulnérabilité à Kozilek’s Return et Flaying Tendrills n’en est qu’acccentuée. Devez-vous vous passer du Bushwacker ? Faut-il être plus all-in sur la combo ? Peut être, seuls les tests le diront…

Enfin, notons la disparition de Bx Eldrazis de ce Day 2. Là encore, une petite hype avait amené les tests de plusieurs petits archétypes, mais finalement, là où ces Eldrazis sont au mieux, c’est dans Ramp. Ca renforce le midgame au détriment du lategame, mais ça augmente la consistance de Ramp. Seul point négatif de l’affaire : Ramp joue moins d’Ugin. Enfin, je dis « négatif », mais ça dépend de ce que vous jouez bien sûr…

Petit commentaire personnel : j’ai fait un PPTQ ce week-end dont je vous passerai le report puisque ça peut se résumer à cette carte là :

253

Ouais ben comme quoi il y a une première fois à tout…

Mais ce qu’on en a retenu c’est que le métagame était très comparable en PPTQ à celui de ces Opens : beaucoup de Rally, un peu d’Abzan et autres variantes, et pas mal de rogue decks. Bien sûr, ça s’affinera avec le temps, mais j’ai trouvé que c’était assez pratique pour savoir ce qui nous attendait en tournois. Bien sûr, il est très possible que les méta changent d’une ville à l’autre…


 

Sur 68 decks, l’échantillon d’observation est grandement moindre que la semaine dernière. Beaucoup de pros préparent le Pro Tour, la semaine prochaine, en Modern. Plus grave encore, le Top 32 représente presque la moitié de cet échantillon. On peut quand même le regarder, et regarder le « taux de succès » de chaque archétype (le taux de passage de Day 2 en Top 32). Sauf que là, bof quoi. On va regarder donc pour chaque archétype son taux de passage en Top 32, Top 16 et Top 8.

Tops

Tops2

Je vous laisse constater : ceux qui sont en dessous de la barre des 50% de présence en Top 32 par rapport à leur présence en Day 2 sont Rally (46%) et Others. Toutefois, avec aussi peu d’échantillons pour juger, il est très dur de se dire qu’Atarka Red est génial juste parce qu’ils ont mis 100% de leurs représentants en Top 32 (oui, ça représente deux joueurs). Donc bon c’est un peu faussé, mais soyez certains que Rally n’est pas imbattable, et dépend plus de votre capacité à le jouer que du métagame.

A noter que contrairement à la semaine dernière, Rally avait des représentants en Top 8 (deux) et a fini par remporter l’évènement.


 

Passons au Modern. Encore une fois, il ne s’agit que d’un side event, avec et seulement un Top 16 à se mettre sous la dent. Toutefois, voici le méta de ce Top 16 :

Modern

Encore une fois, avec dix archétypes représentés sur un Top 16 (sur 260 participants), on peut considérer cette semaine encore que le format reste diversifié. Toutefois, de grands changements ont eu lieu par rapport à la semaine dernière :

  • Merfolk est passé de deck le plus représenté à deck aussi représenté que n’importe qui. Un peu de justice tout de même. Non pas que je ne considère pas Merfolk comme un vrai deck, bien loin de là ! C’est juste que dans un tel environnement, ce n’est pas très facile de faire de bons résultats. Autre chose que ça montre : ça peut aller très vite d’une semaine à l’autre…
  • Burn est le deck le plus joué du top 16. Avec Affinity, finalement, il s’agit du seul archétype à avoir confirmé ses bonnes tendances entrevues la semaine dernière. Ce n’est pas une grande surprise, ça correspond à peu près aux prédictions qu’on donnait en début de nouvelle ère.
  • Tron, grand absent de la semaine dernière, fait son apparition parmi les têtes de séries. Un peu comme prévu, mais comme quoi, d’une semaine à l’autre…
  • Infect gagne le tournoi. Je ne sais pas si juger de la réussite d’un deck juste parce qu’il a gagné un « petit » event est une bonne idée, surtout en Modern, mais ça ne coûte rien de remarquer que l’archétype semblait assez bien placé dans ce Top 16.
  • A tous ceux qui hurlent au manque de diversité des stratégies dans le format, notez bien le succès de ce deck Jeskai Control. Oui, vous pouvez encore jouer Jeskai Control dans le format, et vous en tirer relativement bien. Le format n’a jamais été historiquement conciliant avec les stratégies control, mais si vous vous sentez chauds comme la braise, vous pouvez encore tenter le coup. A noter que combo n’a pas disparu avec Kiki-Chord et, dans une certaine mesure, Breachift.
  • A part ça… Ben y a pas grand-chose à dire, sinon que globalement, la préparation compte toujours plus que le métagaming en Modern.

 

L’heure est désormais au bilan !

  • Le Standard, sans Pro Tour pour se stabiliser facilement, semble se diriger vers un métagame centré autour de Rally, mais où le skill compte autant que le métagame et où Rally, s’il domine, ne vampirise rien. Bien sûr, il est « facile » (toute proportion gardée, ça fait un moment que je dis que c’est le meilleur deck du format) de choisir un deck qui contrera Rally. Il faut juste vouloir le jouer.
  • En Modern par contre c’est la foire, on ne sait pas trop ce qu’il se passe. Vivement le PT cette semaine pour qu’on ait une vision plus claire de tout ce bazar ! Toutefois, dans un Modern mal défini, Aggro tire, ccomme souvent, son épingle du jeu.

Allez, sur ce on se quitte ! N’oubliez surtout pas de participer à Moudou this Brew, je n’ai vraiment pas eu beaucoup de participations cette semaine (désolé à ceux qui m’ont envoyé leurs contributions, je n’ai pas eu le temps d’en choisir une), ça serait dommage de s’arrêter après un si bon départ…

A part ça ben Facebook et Twitter quoi…

La bise !

Publicités

4 réflexions sur “Bilan de Tournois : Standard et Modern à Colombus

    1. Héhé malheureusement oui ^^ C’est la première fois que ça m’arrive, mais j’ai très très mal joué (la reprise…) donc c’est normal. Le tout est de ne pas rééditer ça et de se qualifier pour un RPTQ !

      J'aime

  1. Salut, tout d’abord merci pour tes publications régulières qui apporte des analyses de qualités sur la sphère magic.

    Tu évoque des propositions de sujets, par conséquent est ce qu’un article sur magic online est envisageable?
    Comment démarrer/trader/ne pas vider son compte en banque correctement et rentabiliser ses games et ses investissements pour continuer de jouer?
    Démarrer n’est pas évident et réinjecter de l’argent l’est encore plus.

    Voila, sinon excellent taf, je pense que beaucoup de personnes suivent ton wordpress mais peu post des commentaires.

    Allez les gars : Postez !! ;D
    ++

    J'aime

    1. Haha effectivement c’est un bon conseil que tu donnes aux autres lecteurs 😉
      Pour l’article sur MTGO… J’y réfléchirai, promis. Mais je suis moi-même globalement peu présent sur cette plateforme (même si j’ai effectivement quelques decks), donc ça risque de ne pas se faire tout de suite. Je te tiendrai au courant 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s