Modern : des hauts et des bas

Certains decks sont plus faciles à maîtriser que d’autres, mais ce ne sont pas nécessairement ceux qui vous amèneront au sommet non plus. Tour d’horizon du format, par plancher et par plafond.

L’idée de cet article sera de résumer grossièrement le format Modern en regardant quels sont les planchers (ie où vous amènera le deck sans entraînement) et les plafonds (ie où pourrait vous amener le deck si vous le maîtrisiez à la perfection) de chaque deck du format.


Infect
Plancher : Assez bas. A jouer des 1/1 pour 1 et 2, on peut très facilement se faire trumper. Aller all-in sans être sûr que c’est un coup gagnant se retournera assez souvent contre vous. Les free-wins réguliers peuvent vous donner envie mais ce n’est pas une très bonne idée.
Plafond : Très haut. Je pense sincèrement qu’Infect est le meilleur deck du format en ce moment. La quantité de free-wins est effarante (même si ce n’est pas le meilleur deck du format pour ça), la vitesse du deck est peut être la plus dangereuse du format et sa capacité à grinder est plus que respectable, malgré la hate.

Dredge
Plancher : Très haut. C’est peut être le plancher le plus haut du format : prenez Dredge sans l’avoir jamais joué, dredez à chaque tour, n’oubliez pas vos triggers et regardez la magie s’accomplir. Le deck se joue tout seul.
Plafond : Assez bas. Manouvrer contre la hate face à des adversaires avertis est extrêmement difficile, et peut parfois être tout simplement impossible en fonction de vos pioches. Jouer Dredge pour gagner de gros tournois demande au moins un peu de courage.

Lantern Control
Plancher : Moyen. Quand on se cache derrière un Piègepont, la vie est facile. Maintenant, le protéger peut être une affaire délicate si vous connaissez mal votre deck et/ou celui de votre adversaire.
Plafond : Moyen. Certains MU, contre Infect notamment, ne dépendent pas du talent des joueurs mais de la capacité du joueur Lantern à vider sa main en deux tours (ça demande un peu de skill sur les bords mais bon).

Jund (idem pour Abzan d’ailleurs)
Plancher : Assez bas. En soi, curver Tarmo dans Liliana ce n’est pas très dur. Mais quand on joue un deck avec de la défausse et des removals, il vaut mieux ne pas se tromper. Un joueur débutant de Jund n’aura pas un winrate global positif.
Plafond : Assez haut. Un Jund bien maîtrisé n’a peur de rien ni de personne, mais quoi que vous fassiez du deck, il n’aura jamais de free wins.

Bant Eldrazi
Plancher : Haut. Sans être tout à fait aussi explosif que Dredge, il est dur de disrupter ce deck en G1, et il y a finalement pas mal de free wins. Le choix de l’exil de TKS n’est pas toujours annodin cela étant.
Plafond : Moyen. Avec un accès très raisonnable à beaucoup de hate post-side, le deck s’adapte bien à ses adversaires, mais il peut être difficile de protéger ses dorks, ce qui freinera les sorties explosives du deck.

Affinity
Plancher : Assez haut. Être mana efficient sur deux tours n’a jamais été très difficile, et la quantité de free-wins du deck est très agréable, même en ces temps de stagnation pour l’archétype. Par contre il faut avoir l’oeil pour repérer les wins là où ils sont, et ça ce n’est pas toujorus facile.
Plafond : Assez haut. Le deck a moins de mal à éviter la hate que Dredge par exemple, et si vous arrivez à manoeuvrer le deck suffisamment bien, il y a peu de pièges que vous ne pourrez pas éviter, même s’il y en aura toujours.

Burn
Plancher: Moyen. Compter 3 par 3 devrait être à la portée de tous, mais parfois ça ne suffit pas.
Plafond : Assez bas. Le deck ne semble pas avoir énormément de potentiel, même en optimisant la gestion de la hate de side et le séquencement des sorts. Il lui manque quelque chose pour avoir la régularité de Dredge ou la vitesse d’Infect.

Kiln Fiend Aggro
Plancher : Assez bas. Un peu comme pour Infect, la qualité moyenne des créatures laisse à désirer, et il faut un minimum desavoir faire pour ne pas foncer dans un suicide très joyeux. Les free-wins sont réels par contre.
Plafond : Assez haut. Pas la peine d’aller chercher midi à quatorze heure, un deck qui peut gagner de nulle part tout en ayant les outils pour se protéger de la hate ne peut pas être mauvais entre les bonnes mains.

Valakut (Breach et Scapeshift)
Plancher : Haut. Le deck contient beaucoup de free-wins, et optimiser les dégâts de Valakut n’est pas franchement difficile du moment que vous payez vos Pactes…
Plafond : Bas. Le deck est très linéaire, il fait souvent la même chose, et il est finalement assez dur de redresser les mauvais MU.

Eldrazi and Taxes
Plancher : Très bas. Jouez ce deck sans en connaître la multitude d’intéraction sur le bout des doigts, et vous le paierez très cher.
Plafond : Très haut. Entre de bonnes mains, le deck peut arrêter presque n’importe quoi en G1 et a accès à beaucoup de hate facile post-side.

Ad Nauseam
Plancher : Moyen. Le deck contient des wins tour 4 assez réguliers, mais les erreurs de débutant ne seront jamais pardonnées. La hate post side doit également être connue et anticipée pour jouer correctement.
Plafond : Assez haut. Avec un peu de doigté, le deck tourne très bien autour de la hate, et sait capitaliser sur ses free wins.

Tron
Plancher : Assez haut. Tutoriser Tron et jouer une menace est à la portée du premier imbécile venu.
Plafond : Très bas. Il est quasi impossible de redresser les mauvais MU avec ce deck, et pour gagner contre des decks comme Infect, il faut se lever tôt, quel que soit votre talent.

Grishoalbrand
Plancher : Bas. Il est très facile de se tromper sur le mulligan ou de mal reconnaître l’importance des sorts adverses dans ce jeu si particulier.
Plafond : Assez haut. Un peu comme  Ad Nauseam, si le pilote sasit manoeuvrer autour de la hate et ne se jète pas comme un mort de faim, il peut arriver à faire de belles choses.


Evidemment, il y a beaucoup d’autres decks en Modern. Elves, Death’s Shadow, Merfolk, Storm, Melira Cie, Bogles, UWx Control, il y a trop de decks à évoquer. Désolé si votre deck favori n’est pas dans la liste, ça sera peut être pour une prochaine fois. Toutefois, je serais plus tenté de faire un équivalent à cet article pour le Standard et, si l’envie me prend de réciter des bêtises sur un format que je ne connais que très peu, le Legacy.

La bise !

Publicités

2 réflexions sur “Modern : des hauts et des bas

  1. Je ne suis pas d’accord sur quelques points

    Dredge justement se remet bien plus facilement de la hate qu’Affinity
    Et je suis contre le Burn- Bashing ^^
    Le deck entre les mains d’un vrai joueur qui le maîtrise fait également une sacrée différence.

    Quand à Grishoalbrand, même le joueur le plus doué du monde aura du mal à gérer une Leyline présente tour 0 donc moins d’accord sur l’aspect il peut contourner toute la hate

    Sinon article correct dans l’ensemble

    J'aime

    1. 1) Je suis en désaccord total avec ça. Affinity a accès à Thoughtseize et peut se développer un minimum même sous SSilence. Si Leyline ou Cage sont posées, le joueur de Dredge souffre nfiniment plus pour s’en débarraser tout en faisant évoluer correctement son plan de jeu. Seul point contraire : Dredge se remet mieux d’un RiP qu’Affinity d’un Shatterstorm, c’est vrai. Mais encore une fois, Affinity évite plus facilement le Shatterstorm.
      2) Ce n’est pas vraiment du Burn-bashing, moi-même je n’aime pas trop basher ce deck, mais à force de voir mon teammate s’empaller event sur event avec ce deck, malgré une très bonne maîtrise du deck (évidemment pas parfaite), j’en arrive juste à la conclusion que le deck a un plafond bas par rapport aux autres decks du moment.
      3) Pour avoir joué Grishoalbrand (et Affinity d’ailleurs…), je ne sais même pas à quelle Leyline tu fais référence tellement les deux (les neuf) sont aisément disposables, surtout post side.

      Enfin cela dit merci pour ton retour, ce sont des points que je n’avais pas vraiment détaillés…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s