Les Puzzles en Standard

Le Standard n’est pour les débutants qu’un shifumi géant. En réalité, il est beaucoup plus complexe que ça, et se base sur certains plays clés dans chaque partie. Si vous les négociez bien, les étiquettes que vous pouvez poser sur les MU peuvent facilement voler en éclat. Retour sur les situations fréquentes les plus dures à négocier en Standard, celles qui font la différence.

Pour cet article, je vais poser un classement totalement arbitraire sur la difficulté intrinsèque de chaque puzzle. Il n’y a pas de critère réel pour évaluer ces choses, sans doute parce qu’à chaque partie la difficulté du même puzzle change. Plus vous descendrez, et plus le puzzle sera dur à compléter optimalement dans le format. C’est parti ? C’est parti !


3 – Le Flip d’Avacyn

Archange Avacyn serait une super carte en elle-même. Mais non, elle flip en plus. Et quand elle flip, ça fait mal. Problème : c’est symétrique, et ce n’est pas sous votre contrôle.

La grosse difficulté du flip d’Avacyn c’est que vous avez très peu de contrôle dessus. Pas facile de perdre une créature à volonté, surtout dans les decks la jouant (Flash seulement en ce moment). Hormis Selfless Spirit, vous devrez compter sur la phase d’attaque pour déclencher ce flip. Mais ça a de gros downside. Sur vos attaques, votre adversaire aura toujours le choix, si c’est avantageux pour lui, de bloquer de façon à optimiser le flip en sa faveur ou à ne pas le déclencher. Sur le bloc, votre aversaire pourra au contraire sauter à votre gorge si le flip d’Avacyn, vous étant désavantageux, vous empêche certains blocs. Et même en le plaçant avec un Selfless Spirit, la moindre erreur de calcul se retournera cash contre vous, si vous le préparez pour le mauvais entretien ou si votre adversaire peut mieux priser sur un board presque vide (oops Spell Queller).

Le flip d’Avacyn a un potentiel dévastateur. Le fait est qu’il clôra la plupart des parties où il arrive. Pas toujours dans le bon sens par contre. Dans le miroir de Flash, c’est très clairement ce sur quoi la plupart de mes parties se jouaient.


2 – Le Loot du Copter

fr_7imxjlicmd

Celui-là par contre est beaucoup plus fréquent. Mardu, RB, Flash, Panharmonicon, c’est une sacrée portion du format qui est concernée par ce puzzle.

Déjà, celui là est composé de deux sous-puzzles. Le premier, c’est est ce que j’attaque/bloque ? Le deuxième, c’est si le trigger se résoud, qu’est ce que je défausse?

Attaquer est un puzzle complètement infaisable par moments. Est ce que ça vaut le coup de looter même si je m’empale sur Ishkanah ? Est ce qu’il a Harnessed Lightning en main ? Est ce qu’il vaut mieux le garder pour bloquer, quitte à ne pas looter s’il n’attaque pas ? Bref, il y a une avalanche de questions qui se posent dans certaines situations.

Mais c’est le deuxième puzzle sur lequel j’aimerais plus attirer l’attention, parce que beaucoup ne lui accordent pas assez d’attention. Pour beaucoup, il suffit de défausser un terrain ou u sort à folie et c’est plié. Bien loin s’en faut, car il n’y a presque aucun cas évident en réalité ! Prenez dix secondes pour penser à chaque loot, pour vous demander où est l’arnaque, et vous risquez de la trouver.


1 – Le Trigger de Grim Flayer

flayer

Delirium est vraisemblablement le jeu le plus dur à jouer du format. Peut être le meilleur aussi, mais forcément le plus dur. Des puzzles, il y en a à tous les coins de rue. Comment contrôler l’adversaire efficacement ? Que chercher sur Traverse ? Quand lancer Traverse ? Que prendre sur Vessel ? Mais le plus dur d’entre tous est sans doute celui du Flayer. Si votre Flayer touche, vous allez devoir déterminer vos futures pioches. Mais les possibilités sont quasi-infinies.

En soi, vous pouvez vous dire que Flayer c’est simple. Il y a « juste » 17 possibilités. La vérité est que ce n’est pas du tout aussi simple Allez vous garder une seule carte au dessus si vous alez perdre votre Flayer ? Allez vous sacrifier un Traverse pour obtenir un type de plus au cimetière pour Emrakul ? Allez vous laissez un Vessel en haut, et si oui qu’est ce que ça change pour les autres choix du trigger ? Est ce que je creuse pour chercher Grasp ou est ce que je me contenterai de cet excellent topdeck ? Ca c’est la version simple de la chose. En vrai c’est encore plus complexe. Beaucoup plus même. Mais ça dépend de chaque situation.

Flayer est sans doute la carte qui vous lancera le plus vite dans cette shell, mais mal comprendre l’importance de ne garder qu’une carte au dessus dans certaines situations, malgré la qualité des cartes de votre deck, vous sera beaucoup plus détrimentale que ce que vous ne pourrez imaginer.


Et voilà pour ce court article. Ce n’est pas très très fourni, mais c’est parce que ce sont des puzzles très situationnels. Toutefois, coryez moi quand je vous dis qu’il n’y a aucun cas où ces puzzles ne sont faciles. Copter est une carte excellente, il n’y a aucun doute là dessus. Toutefois, si vous ne savez pas quoi en faire, la carte ne vous amènera nulle part, soyez-en sûrs. La victoire et la défaite en Standard se jouent beaucoup plus sur la bonne négociation de ces tournants fréquents que sur les MU.

Je vais vous quitter en citant cet article de Pierre Dagen. C’est un gars agréable, balèze (deux Top 8 de PT, dont le dernier pour KLD) et qui, si j’en crois cet article, a un style très pédagogue. Dans cet article, il explique à quel point il est plus important de savoir repérer un puzzle que de savoir les résoudre. Si vous comprenez un minimum l’anglais, vous apprécierez son style simple et imagé et l’importance de ce qu’il dit.

La bise !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s