Standard : le format des 4-drops

Le Standard s’est remis sur ses pieds après avoir pris un gros choc lors des bans. Il semble être en bonne santé en ce moment, et comme il n’y aura pas de Pro Tour pour polariser les joueurs vers un « meilleur » deck, ça pourrait durer au moins le temps d’avoir un Grand Prix en Standard (ce qui n’arrivera pas avant le 24 Février !) On peut pour autant faire quelques constats pour mieux se préparer à ses PPTQ.


I – Constat « 0 » : Sur les bans et pourquoi je ne les approuve pas

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’aimerais évoquer les bans en Standard et ce qu’ils m’ont évoqués. Sur certaines plateformes, j’ai effectivement été très véhément au regard de cette décision, et je pense qu’il vaut mieux partager cet avis en détail car il peut être très mal interprété.

Je ne pense pas que ces bans aient été justifiés.

omg-owl.gif

D’abord, j’aimerais évoquer le coût des bans. Car oui, il y a un coût réel à bannir des cartes en Standard, un coût que peu de personnes semblent comprendre. Bannir une carte en Standard c’est d’une part admettre qu’il y a eu un problème lors de la conception dudit Standard, mais aussi et surtout provoquer une perte de confiance de la part des joueurs. Car même si on peut désormais affirmer avec certitude que RDW existe encore malgré les bans (malgré mes pronostics, je ne m’en cache pas), Temur Energy n’est vraiment plus aussi jouable qu’il y a trois semaines. Certes il existe encore, mais ce n’est plus le deck qui justifiait son investissement, et même si ce n’est pas le deck qui a coûté le plus cher de l’histoire du Standard (oui je vous regarde Rally et Caw-Blade), c’est encore un investissement qui est jeté à l’eau. En soi, ce n’est pas grave parce que c’est bien inhérent au concept même d’un ban, mais à bannir les cartes les unes après les autres en Standard, la rotation des decks est accélérée. Or, si on se souvient bien, c’est justement ce que Wizards avait cherché à éviter en revenant à une rotation annuelle après un passage éclair en rotation bi-annuelle, justement parce que les joueurs n’arrivaient pas à suivre financièrement une rotation trop rapide. Ceci constitue, l’air de rien, un retour sur un retour sur une décision qui était réfléchie à l’avance. La chute de confiance potentielle chez la clientèle est vertigineuse quand on fait des choses comme ça. Imaginez que votre docteur vous fasse un coup comme ça, et demandez-vous si vous iriez le voir à nouveau à la prochaine urgence. Votre vie ne dépend pas de Wizards of the Coast comme elle dépend de votre docteur, mais l’idée est la même : allez vous dépenser votre argent pour cette compagnie à la prochaine occasion si, sur un coup de volonté un peu aléatoire, le vendeur décide du jour au lendemain que votre décision n’avait aucun sens ?

Maintenant parlons de ce qu’on a gagné dans les bans. Je pense que grossièrement, on peut estimer qu’on a gagné ce que la communauté demandait, à savoir plus de diversité dans le métagame. Seulement est-ce vraiment désirable ? Le Standard n’est jamais conçu pour être diversifié, car on y travaille avec le pool de cartes des deux dernières années au plus. Comparer le nombre de stratégies viables en Standard à un moment donné à celles viables en Modern, qui travaille quand même avec dix ans de cartes, ça n’a aucun sens. La diversité du Standard sera fatalement réduite. L’exiger est, selon moi, faire preuve de manque de recul et de discernement quant à la nature même d’un format qui n’a pas pour vocation d’être divers à un instant T mais d’évoluer dans le temps beaucoup plus vite que le Modern ou le Legacy. On ban des cartes mais comme le format va changer prochainement, il faut comprendre que :

  1. On aurait fini par perdre Energy sous un an dans le pire des cas
  2. On n’a aucune garantie que la sortie de la prochaine extension ne nous dirige vers un autre « meilleur deck » et donc un problème similaire
  3. On n’a aucune garantie que si on avait laissé Energy tranquille le deck ne serait pas rentré dans le rang grâce à des cartes sorties comme Ravenous Chupacabra ou Kumena (et je suis sincèrement dubitatif à ce sujet car Temur n’aurait finalement pas tant gagné que ça par rapport à Merfolk ou Grixis).

Il peut arriver qu’un Standard soit malsain, c’est vrai. C’était notamment le cas avec Marvel + Ulamog, un cas qui est un peu excusé par le fait que les tests de Marvel aient été effectués sans Battle For Zendikar en Standard (du fait du retour sur la rotation annuelle, comme quoi ça peut avoir d’autres conséquences néfastes que juste une perte de confiance). Seulement voilà, le Standard Ixalan n’avait rien de malsain. Car hormis une diversité réduite, les parties étaient toutes distinctes les unes des autres, même en miroir ou en Temur v RDW, et surtout elles étaient intéressantes. Temur Energy et RDW étaient deux decks qui récompensaient bien plus le talent et l’expérience des pilotes que la chance et la main d’ouverture. Le prix à payer pour un ban est réel, et après avoir regardé en longueur ce qu’on a gagné et perdu, j’espère que je me suis fait comprendre quant à ma frustration de voir Wizards céder face à une horde de noobs qui ne comprennent rien à ce qu’est le Standard. (Et oui j’ai dit noobs)

walking-dead-season-7-debut-oct-23

Cela étant dit, je comprends que Wizards ait dû céder face à la voix d’une énorme partie de sa communauté (voix qui n’était pas justifiée mais modèle économique oblige) et surtout, je considère que si ban il devait y avoir, alors ces quatre bans là étaient les bons.

Et puis de toute façon c’est fait c’est fait donc pas la peine pleurnicher plus longtemps passons aux vrais constats que j’ai pu faire en Standard.

II – Constat 1 : le format défini par deux cartes

Sans surprise aucune, le duo divin terrorise encore le format, et se le déchire. Et on peut constater deux types de decks dans ce nouveau Standard.

200.gif

Ceux qui jouent Hazoret et ceux qui jouent Scarab God.

En soi ça représente beaucoup de decks à part entière : d’une part, RDW, RW Aggro, Mardu Vehicles, RB ou BR Aggro, et d’autre part UB Control, Reanimator, Grixis ou Sultai Midrange. Seulement voilà on reste dans un format qui, comme le précédent, est très polarisé, avec d’un côté les decks aggro et de l’autre les decks Midrange lents. Ca vous rappelle quelque chose ?

giphy

Alors oui il reste des decks qui ne jouent ni l’un ni l’autre, et certains sont même viables ! Les UW Auras et Bant Approach de Jim Davis, les quelques BG Explore qui existent par-ci par-là, Merfolk, RGx Monsters, il y a des options, mais ces decks donnent un ressenti cruellement inférieur aux autres decks qui jouent un de ces dieux et ressemblent étrangement à tous ces decks qu’on brew en début de format, qui ont des petits résultats pendant un moment avant qu’on se rende compte qu’il est bête de ne pas jouer le meilleur deck. On verra bien, me direz-vous, et ce n’est pas la période pour se plaindre d’avoir des mauvais decks en Standard, bien au contraire c’est la période pour en profiter et s’amuser ! Mais de ce que je vois des tournois IRL et de ce que je rencontre en ligne, il n’y a que deux types de decks qui comptent, et c’est ceux qui jouent soit Hazoret soit Scarab.

Je pense à titre purement personnel et subjectif que Hazoret est la meilleure carte du Standard mais la moins bien positionnée des deux dieux.

III – Constat 2 : le Standard est un format de tour 4

Le Standard peut être polarisé par les cartes les plus puissantes du pool, ça paraît légitime, mais ce n’est pourtant pas du choix entre Hazoret et Scarab que provient le plus de difficulté. En fait ça ne procure aucune difficulté parce que une fois que vous avez choisi lequel jouer, ce choix là est réglé. Là où ça coince, c’est que le format est extrêmement riche en drops à 4. Or, comme vous le savez sans doute, ce n’est pas l’endroit de la curve où on veut appuyer le plus. Vouloir beaucoup de drop à 1 ou à 2, c’est important parce que on peut rapidement en lancer deux par tour. Si le format s’y prête, on peut même raisonnablement espérer pouvoir lancer deux sorts à 3 par tour dans la plupart des parties. Lancer deux drop à 4 par tour, on ne peut pas espérer le faire à chaque game, quelque soit le format. De plus, ces drop à 4 n’ont pas l’impact d’un drop à 5 dans le format donc autant que possible vous voulez rester on curve sous peine de vous faire punir par un Glorybringer enragé. Un drop à 4 ça représente tellement de ressources que on ne peut en lancer au mieux qu’un par tour et donc il faut qu’il vaille le coup (et le coût). Mais avec autant de choix, lequel choisirez vous sachant que vous ne pouvez raisonnablement en mettre que cinq ou six dans un deck ?

sweat.gif

La réponse est qu’il n’y a bien évidemment pas de réponse. Essayez vous de survivre ou de tuer votre adversaire ? A quelle vitesse ? Qu’a joué votre adversaire pour son propre tour 4, ou que pourrait-il jouer ? Autant de questions sans réponse dans un format non résolu. Peut être que les choix se réduiront avec le temps, mais je doute qu’une réponse absolue sur la répartition des drop à 4 dans chaque archétype émerge avant Dominaria. Ceci devrait rester un des enjeux majeurs du format pendant un moment et celui qui maitrisera le mieux son tour 4 aura de grandes chances de gagner.


C’est tout pour aujourd’hui ! Cet article, moins bref que ce que j’espérais, ne couvre pas beaucoup de domaines mais j’espère qu’ils vous aideront à mieux vous introduire dans ce nouveau Standard dont on ne sait rien ou presque.

Mon prochain article sera en Modern, je ne fais pas de promesses sur une date mais j’espère qu’il ne tardera pas trop et qu’il sortira avant le Pro Tour ! D’ici là amusez vous bien en Standard et en Limité pour vos PPTQ, en espérant croiser quelques lecteurs de temps en temps comme toujours  🙂

 

La bise !

Publicités

2 réflexions sur “Standard : le format des 4-drops

  1. Petite (en fait, après rédaction, pas tellement, désolé) réponse sur la part 0 de ton article, tout ce que je mentionne pas, je suis majoritairement d’accord avec.

    1/ Bannir un carte, c’est admettre un problème lors de la conception du Standard :
    Oui, mais je pense aussi qu’il vaut mieux admettre une erreur plutôt que de fermer les yeux et de prétendre qu’elle n’existe pas. Et mieux vaut prendre des risques lors de la conception du standard quitte à faire des erreurs plutôt que de rester sur une ligne de conception sûre donnant lieu à un standard insipide.

    2/ Bannir une carte entraîne une chute de confiance du consommateur :
    C’est un fait. La question à se poser, c’est qu’est ce qui sera le plus dommageable pour la confiance des consommateurs : un ban ou bien un standard malsain ou tout du moins perçu comme tel. Quant à la perte sur l’investissement, dans le cas de temur, c’est selon moi un faux argument vu que les cartes qui valaient des sous avant le ban (Chandra, les lands et glorybringer plus éventuellement le scarab god) n’ont pas ou peu perdu en valeur.

    3/ On n’a aucune garantie que… :
    Ce genre d’arguments est celui qui a laissé passer Felidar au travers du filet et mené à son ban express. Je pense qu’on est tous les deux d’accord pour dire que c’était une erreur. Même si (ou surtout parce que, selon le point de vue) il n’y aurait pas eu de ban express ici vu que la situation était bien moins grave, je ne pense pas qu’il faille bannir sur les spéculation de ce que le format aurait pu être, mais sur ce qu’il était à ce moment.

    4/ La voix des noobs n’était pas justifiée :
    J’imagine que par noob, tu veux dire joueur niveau fnm ? En tout cas, c’est comme ça que je l’ai interprété pour mes réponses. Je ne suis pas tout à fait sûr du sens porté à ces mots, mais vu que je ne suis d’accord avec aucun des deux que je vois, je vais répondre aux deux.
    4a/ La voix des noobs ne devrait pas avoir de portée auprès de WotC :
    Si l’aspect compétitif de MtG est important, il ne faut pas oublier que la majorité des parties sanctionnées ne se jouent pas à ce niveau. Le niveau fnm est bien plus représenté et est le terreau du jeu. Si jamais le format est bon à un niveau compétitif mais mauvais à un niveau moindre (ou vice-versa), le format n’est globalement pas bon et il est important de trouver un équilibre entre les deux. MtG est un jeu qui a toujours été porté sur l’inclusion et exclure une partie de sa communauté me semble fondamentalement contraire à cette idéologie.
    4b/ Les noobs ne savent pas ce qui est bon pour eux :
    En fait si. Si il s’ennuie en jouant et en regardant les gens jouer au standard, il peut en déduire que le standard n’est pas adapté à ses besoins. C’est pas bien compliqué. Et si il s’amusait avant mais plus maintenant, c’est soit qu’il a changé ses besoins soit que le standard n’y répond plus. Plus le nombre de personnes sont dans cette catégorie, plus il est statistiquement probable que la deuxième option soi la bonne. Alors, effectivement, il ne saura probablement pas exactement quoi faire, mais il saura qu’il y a quelque chose à changer.

    5/ Le standard était sain :
    D’un point de vue compétitif, peut-être, même si ça reste débattable. Si je suis d’accord qu’il y aura toujours un meilleur deck, un deck sans mauvais mu, ça me semble plus que juste « le meilleur deck ». Ni que représenter >30% du métagame compétitif est la représentation que le meilleur deck devrait avoir. Mais passons et acceptons que le standard était sain d’un point de vue compétitif. La santé d’un jeu ne peut pas être basée uniquement sur son aspect le plus compétitif. Si le joueur moyen ne s’amuse plus et ne trouve plus son compte dans le format, le format n’est pas sain à son niveau et la sanité globale d’un format se doit de prendre en compte les différents niveaux auxquels il est joué. Un bon moyen de voir si le format est sain d’un point de vue plus casu, c’est effectivement d’écouter la voix des masses vu que statistiquement, elle sera relativement proche de l’avis du joueur moyen. Et pour reprendre la question posée en 1/, on en arrivait au point où l’état du standard semblait plus dégrader la confiance du joueur moyen que ce que les bans ne feraient.

    La suite de l’article est nickel, continue comme ça 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s